Retour à tous les Évènements

Le retour du Semeur de Van Gogh


Aux alentours du 25 novembre 1888, Vincent van Gogh réalise à Arles l’une de ses toiles les plus remarquables : Semeur au soleil couchant. Ce chef-d’œuvre, issu de la Collection Emil Bührle, est exposé pour la première fois dans la ville où il a vu le jour il y a cent trente et un ans.


Mené par son aspiration à dire la vie paysanne, Van Gogh a réalisé de nombreuses versions de ce motif. L’œuvre de la Collection Emil Bührle est considérée comme en étant l’interprétation la plus aboutie : portant la marque profonde des influences traversant Van Gogh – notamment le Semeur (1850) de Jean-François Millet et les estampes japonaises –, elle prouve cependant l’émancipation de l’artiste tant elle concentre l’ensemble de ses découvertes stylistiques et techniques. Il y explore également les éblouissantes possibilités d’une palette toujours plus riche et audacieuse. La présence inhabituelle de sa signature au bas de la toile de grand format achève de convaincre de l’importance de l’œuvre, reconnue par l’artiste lui-même.

Présentant ce chef-d’œuvre jusqu’au 20 octobre 2019 en parallèle des expositions « Niko Pirosmani – Promeneur entre les mondes » et « Vincent van Gogh : Vitesse & Aplomb », la Fondation Vincent van Gogh Arles propose également d’en découvrir l’historique détaillé à travers ses dix propriétaires successifs, dont Emil Bührle (1890-1956).

Encore plus d’informations sur http://www.fondation-vincentvangogh-arles.org/

Évènement antérieur: 22 juillet
Rencontres cinématographiques d’Arles : ça tourne !
Évènement ultérieur: 1 août
Festival de courts métrages / Phare